Depuis quelques jours, Clémence se réveille la nuit et le matin à cause de grosses quintes de toux sèche.

Hier soir, je vais faire un tour sur Internet pour voir ce que l'on peut faire pour la calmer un peu (parce qu'en pleine nuit, à part la prendre dans nos bras pendant 30 min - 1h, ya rien qui marche). Plusieurs sites confirment que les sirops sont inefficaces (ca tombe bien, je n'en ai pas sous le coude) mais qu'il y a un remède de grand mère qui marche du tonnerre : mettre un oignon coupé en 2 sous le lit.

Ni une, ni deux, je coupe mon oignon, le met dans une petite assiette et dispose le tout sous le lit de ma puce.

JP m'apprend alors que l'oignon est hyper dangereux pour les chats. Bon, pas de soucis, je ferme complètement la porte de la chambre pour que Poukie n'y aille pas.

Et je me couche.

Et la, je me met à cogiter dur. J'imagine ma choupette enfermée dans sa chambre avec un oignon puant sous le lit. J'ai peur du résultat le lendemain matin (enfin surtout de l'odeur dans la chambre). Au bout de 30min, je ne tiens plus et je me lève retirer le dispositif.

Résultat : on est revenu à la case départ : Clémence s'est réveillée en pleine nuit à force de tousser. Bref, on va revenir à la bonne vieille méthode de l'homéopathie (encore faut il que j'arrive à trouver les bonnes granules)